Accueil Protéger les chemins Du bon usage du cadastre

Du bon usage du cadastre

65
0
Du bon usage du cadastre

Dans nos précédentes rubriques, nous avons souvent conseillé d’utiliser le cadastre pour repérer les chemins ruraux. Mais au fait, comment s’y prend-on ?

 

D’emblée, soyons clairs : un chemin rural n’est pas défini par un tracé sur le plan cadastral. Le cadastre n’est en effet qu’un document fiscal, établi par le fisc pour dresser l’impôt foncier. Il n’est pas une preuve irréfutable de propriété ou de statut des voies. Cependant, dans la plupart des cas, il reste le meilleur outil pour démêler les chemins ruraux des voies privées.

La révolution numérique a grandement facilité la recherche.

Un outil comme Geoportail permet par exemple de superposer différentes couches d’information : cartes IGN, photos satellites, parcelles cadastrales, etc…

Vous y trouverez même les zones classées ou protégées (Natura 2000, Biotopes, Réserves…). Autant de calques qui vous permettront, en jouant sur les réglages de leur transparence, de visualiser les parcours possibles.

Enfin, vos smartphones et tablettes peuvent accueillir des applications qui, outre l’affichage des cartes et cadastres, vous permettront de tracer vos balades.

[…]

POUR LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE, SOIT: 

Abonnez vous à la formule "numérique",
pour accéder à l'ensemble des articles

  • Accès à l'ensemble des articles depuis le N°1
  • Accès aux articles exclusifs Web

Formule 1 an: 25 euros - Cliquez ici

Déjà abonné ?

Connectez vous pour lire la suite

 

OU

AU NUMÉRO: 
N°7 Voyages à Cheval (Papier)
N°7 Voyages à Cheval (Numérique)

LES ABONNEMENTS:
Format Numérique
Format Papier

 

 

Article précédentLa pâture en hiver
Article suivantTout est histoire de distances…