Accueil Education Embarquement, la préparation

Embarquement, la préparation

247
0
Cheval qui monte dans un van

Pour les professionnels de l’équitation éthologique, les difficultés d’embarquement dans le van (ou le camion) constituent le motif de consultation numéro un.

 

Philippe Gérard avec un cheval
Contact arrière avec Philippe Gérard

C’est d’ailleurs logique si on considère le cheval : une proie qui trouve essentiellement son salut dans la fuite rapide. Attendre d’elle qu’elle accepte de se retrouver dans une petite boite, sans aucune visibilité sur les alentours, représente un sacré défi. Notre principal rôle en tant qu’éducateur est d’aider le cheval à affronter cette situation anxiogène et la banaliser. 

Cela implique une vraie éducation en amont. 

Or, au cours de mes nombreuses années d’exercice en tant que « chuchoteur », j’ai souvent été frappé par la tendance de nombre d’équitants – y compris professionnels – à attendre le dernier moment (voire de s’être « pris le mur ») pour s’intéresser au sujet. 

Nous allons donc voir aujourd’hui quelques pistes pour ce travail préparatoire, avec au préalable un bref rappel des enjeux.

Les enjeux

Pour beaucoup de cavaliers, la difficulté d’embarquement d’un cheval va juste représenter une gêne ou une perte de temps lorsqu’il s’agit de partir en balade ou en concours. 

90 conseils en éthologie équine par Philippe Gérard
Ethologie équine par Ph. Gérard

Hélas, cela peut avoir des conséquences beaucoup plus lourdes dont, curieusement, les gens n’ont souvent pas conscience. Quelques exemples :

Lorsqu’il faut hospitaliser un cheval, par exemple dans l’hypothèse d’une colique avec déplacement d’organe, nécessitant une chirurgie. Le laps de temps entre le diagnostic et l’opération change potentiellement le pronostic. Si on perd 2 heures à embarquer le cheval pour l’emmener en clinique, c’est dommage…

Autre hypothèse, illustrée par l’actualité tragique de l’été dernier dans le Var, celle des incendies.

Beaucoup ont dû évacuer en urgence leur écurie pour échapper aux flammes. Là encore, si on perd du temps à embarquer, on peut préparer le barbecue…!

Abonnez vous à la formule "numérique",
pour accéder à l'ensemble des articles

  • Accès à l'ensemble des articles depuis le N°1
  • Accès aux articles exclusifs Web

Formule 1 an: 25 euros - Cliquez ici

Déjà abonné ?

Connectez vous pour lire la suite

POUR LIRE LA SUITE: 
N°1 Voyage à Cheval (Papier)
N°1 Voyage à Cheval (Numérique)

OU ABONNEZ VOUS:
Format Numérique
Format Papier

 

 

Article précédentUn chemin peut en cacher un autre
Article suivantValérie Winzen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici