Accueil A la une En Cappadoce

En Cappadoce

152
0
Carte de la Turquie

Nous voilà déjà en septembre. Après un été bien chargé, à organiser les vacances de nombreux cavaliers, c’est enfin à mon tour de prendre quelques congés. Je rêve moi aussi de partir à l’aventure. Une envie de sport, de monter à cheval, de dépaysement et de chaleur…

Voyage à cheval en Turquie
Cici admirant les cheminées de fées de la petite Vallée de l’Amour.

Mon regard se porte sur la Turquie, et plus précisément la Cappadoce. Un départ est prévu sur une randonnée sportive à une période où je suis disponible. L’occasion parfaite d’aller rencontrer notre partenaire sur place et quelques-uns de nos cavaliers par la même occasion. C’est décidé, je réserve mes billets !

Le rendez-vous est donné samedi 18 septembre à Kayseri en Cappadoce.

Arrivée de nuit à l’aéroport puis transfert jusqu’à la petite ville d’Urgüp. Nico, le propriétaire et guide, me conduit au ranch. Direction mon bungalow pour les deux prochaines nuits. J’aperçois déjà quelques silhouettes familières : les chevaux seront mes voisins pour ce soir !

Après une bonne nuit de sommeil, me voici en pleine forme pour découvrir les lieux. 

Première surprise de la journée : je suis chargée d’ouvrir le paddock des chevaux pour leur petit-déjeuner. Le rituel est bien rodé, chacun sait exactement où se trouve sa place ! Une fois la mission accomplie, direction l’enclos des chèvres où je fais la rencontre de la femme de notre guide. Comme chaque matin, elle s’occupe de traire les chèvres du ranch pour ensuite en faire de bons fromages que les cavaliers auront le plaisir de déguster durant leur séjour. Elle me propose alors d’essayer à mon tour de traire une de ses chèvres. Hop, sans hésiter je rentre dans l’enclos et m’installe. A mon grand étonnement, je dois avouer que j’ai un certain talent pour ça !

Le reste de la journée est consacré à la visite du ranch, un vrai petit coin de paradis niché entre les roches colorées typiques de Cappadoce. Ici, tout a été pensé pour préserver la nature : c’est l’homme qui s’est adapté à elle et non l’inverse. C’est d’ailleurs pourquoi Nico et sa famille vivent au cœur d’une roche creusée, parfaitement aménagée pour en faire une véritable maison, à l’histoire fascinante : un homme tombé amoureux de la région et tailleur de pierres de profession rêvait de pouvoir travailler le tuf et en faire une œuvre. Notre guide lui a donc donné carte blanche et c’est ainsi que leur maison est devenue une véritable œuvre d’art où l’on peut découvrir un arbre taillé dans la roche.

Ma première journée s’achève ainsi, entre découverte de l’histoire du ranch et émerveillement de l’environnement. Le dîner sera servi après avoir pris le temps de contempler un magnifique coucher de soleil. Retour au bungalow pour la nuit : demain je vais enfin rencontrer les autres cavaliers et mon cheval pour la semaine.

 

Abonnez vous à la formule "numérique",
pour accéder à l'ensemble des articles

  • Accès à l'ensemble des articles depuis le N°1
  • Accès aux articles exclusifs Web

Formule 1 an: 25 euros - Cliquez ici

Déjà abonné ?

Connectez vous pour lire la suite

 

 

POUR LIRE LA SUITE: 
N°2 Voyage à Cheval (Papier)
N°2 Voyage à Cheval (Numérique)

OU ABONNEZ VOUS:
Format Numérique
Format Papier

 

 

Article précédentL’Aude en Pays Cathare
Article suivantEn route pour Moncontour

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici