Accueil Vie pratique L’hébergement en pâture

L’hébergement en pâture

262
0
Hébergement d'un cheval dans un abri de pâture

Grace au développement de l’éthologie, l’importance d’un mode de vie respectueux des vrais besoins du cheval commence à entrer dans les mœurs. L’hébergement au pré 24h/24 et en groupe supplante graduellement – et c’est heureux – la vie solitaire au box.
Les propriétaires sont donc de plus en plus à la recherche d’une telle solution, qui peut se décliner selon plusieurs formules.

 

La pension au pré

Fréquente en province, ce type d’hébergement est beaucoup plus rare – logiquement – à proximité des grandes villes. Pour prendre l’exemple de Paris, il est quasi-introuvable en 1ère couronne et encore rare en 2ème couronne. Pour trouver la perle rare, il faut s’éloigner d’une cinquantaine de kilomètres environ.

Ici, on est dans le cadre classique d’un contrat de pension, avec des conséquences importantes à la fois sur le plan pratique et juridique.

En principe, le responsable de la pension fournit un service complet : l’hébergement, l’abreuvement, la nourriture (avec supplémentation en foin et/ou granulés selon la saison), la gestion des équipements incontournables tels que les clôtures et les abris et, souvent, la surveillance et/ou les soins d’urgence.

Cheval au pré à Conty (80)

Coté avantages, vous êtes dégagé de tout cet aspect logistique, coté inconvénients, ce service a évidemment un prix. 

Par ailleurs vous devez vous plier aux us et coutumes de l’endroit et en cas de vrai point de discorde, vous n’avez guère d’autre choix que prendre votre cheval sous le bras et partir.

Sur le plan règlementaire, c’est le responsable de l’établissement qui est tenu de s’acquitter des différentes formalités auprès de l’IFCE :

– enregistrement en tant que lieu de stationnement des équidés, avec tous les éléments relatifs aux équidés présents (nom, n° SIRE, transpondeur, propriétaire).

tenue du registre d’élevage, avec les mêmes indications que précédemment pour les équidés présents, leur date d’entrée et de sortie, leur provenance ainsi que les déplacements éventuels, qu’il s’agisse de mouvements peu fréquents (par exemple des vacances) ou fréquents (concours…).

– à partir de trois équidés, désignation d’un vétérinaire sanitaire. 

Toutes ces règles sont édictées essentiellement dans une optique de suivi sanitaire.

Abonnez vous à la formule "numérique",
pour accéder à l'ensemble des articles

  • Accès à l'ensemble des articles depuis le N°1
  • Accès aux articles exclusifs Web

Formule 1 an: 25 euros - Cliquez ici

Déjà abonné ?

Connectez vous pour lire la suite

POUR LIRE LA SUITE: 
N°4 Voyages à Cheval (Papier)
N°4 Voyages à Cheval (Numérique)

OU ABONNEZ VOUS:
Format Numérique
Format Papier

Article précédentLe Montoir
Article suivantMystérieuse Touchétie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici