Accueil Education Il trottine sans cesse

Il trottine sans cesse

74
0
Il trottine sans cesse

Moment de détresse ! Vous êtes en groupe et rêvez d’être mollement bercé par un pas ample, tel le chamelier moyen au milieu du Sahara. Et là, pas de pot, votre Pompon vous gratifie d’un trottinement permanent, qui vient vous rappeler que vous avez des lombaires un peu chatouilleuses… Que faire ?
Le trottinement, causes et remèdes…

Les origines du problème peuvent être de trois natures (et parfois se cumuler) et nécessitent une réponse adaptée. S’il trottine sans cesse, voici quelques pistes …

Les causes physiques

Le gabarit
A lui seul, il peut participer au phénomène, surtout en groupe. Si votre cheval est un nain de jardin (rien de péjoratif, j’ai les mêmes à la maison…) et que vous évoluez avec des grands dadais, votre petit ne peut allonger le pas au-delà d’une certaine limite et, pour suivre, est obligé de trottiner.

L’effet rebond
Il concerne les chevaux qui vivent au box. Subissant un déficit d’activité locomotrice, ils expriment souvent sous forme de trottinement (dans le meilleur des cas…) leur excès d’énergie quand ils peuvent enfin bouger. La solution est de les mettre au pré ou au paddock, à défaut de les travailler un peu en longe ou en liberté avant de se mettre en selle.

Les problèmes locomoteurs
Ils sont parfois en cause. Ne pouvant allonger le pas normalement, par exemple en cas de blocage cervical ou de la charnière lombo-sacrée, ils peuvent trouver le trottinement en guise de solution. La solution relève évidemment de l’ostéopathe et/ou du vétérinaire.

[…]

POUR LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE, SOIT: 

Abonnez vous à la formule "numérique",
pour accéder à l'ensemble des articles

  • Accès à l'ensemble des articles depuis le N°1
  • Accès aux articles exclusifs Web

Formule 1 an: 25 euros - Cliquez ici

Déjà abonné ?

Connectez vous pour lire la suite

 

OU

AU NUMÉRO: 
N°7 Voyages à Cheval (Papier)
N°7 Voyages à Cheval (Numérique)

LES ABONNEMENTS:
Format Numérique
Format Papier

 

 

Article précédentLe numérique c’est bien mais rien ne vaut une bonne carte IGN !
Article suivantChien du cavalier : bien le choisir

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici