Accueil Circuit La route des mulets

La route des mulets

133
0
La route des mulets

Dans le Poitou et plus particulièrement dans les pays Mellois et de Gâtine, l’élevage des mules et mulets a longtemps tenu une place importante dans l’agriculture de la région. Les animaux qu’on y élevait étaient ensuite conduits jusque dans les Alpes via une route que des passionnés ont voulu ressusciter.

Ces passionnés étaient des membres de l’association EquiLiberté. Parmi lesquels le regretté Guy Bouillaud, fondateur de l’association. EquiLiberté a aussi initié un « La Loire à cheval » et aussi une « Route des Pélerins » : du Mont Saint Michel à Lourdes. A la suite de Guy Bouillaud, c’est Jean-Michel Guillemet, membre lui aussi d’Equiliberté, qui a dirigé une Association Route des Mulets, puis Gerald Yart, lui aussi Equiliberté, a pris la suite qu’il occupe toujours aujourd’hui.

Mais revenons à l’historique. Les mules et mulets étaient produits par le croisement d’un baudet, en l’occurrence un âne du Poitou avec une jument de trait, une mulassière poitevine. C’est au 19e siècle que cette activité du Poitou atteint son maximum et réalise des résultats exceptionnels, notamment à l’exportation. En 1886, plus de 20 000 têtes étaient exportées et la population totale était de 240 000 têtes. 80 % des ventes se faisaient à l’exportation vers l’Espagne et l’Italie.

L’exportation s’effectuait soit entièrement à pied vers le Dauphiné, le midi et l’Italie, avec un retour possible vers l’Espagne, soit en bateau vers l’Espagne au départ de Nantes après un parcours à pied.
C’est à partir de 1890 que se dégrade cette situation qui se prolonge jusqu’en 1977…Une production principalement en Poitou-Charentes, un acheminement des jeunes mulets vers l’Est de la France pour être élevés, dressés, enfin remis aux utilisateurs. Les transports à dos de mulets des voyageurs, des marchandises, de l’armée avec son matériel, les travaux agricoles difficiles, autant de tâches qui ne pouvaient se faire qu’avec des animaux solides comme le mulet l’a très souvent prouvé au travers de l’histoire…

[…]

POUR LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE, SOIT: 

Abonnez vous à la formule "numérique",
pour accéder à l'ensemble des articles

  • Accès à l'ensemble des articles depuis le N°1
  • Accès aux articles exclusifs Web

Formule 1 an: 25 euros - Cliquez ici

Déjà abonné ?

Connectez vous pour lire la suite

 

OU

AU NUMÉRO: 
N°6 Voyages à Cheval (Papier)
N°6 Voyages à Cheval (Numérique)

LES ABONNEMENTS:
Format Numérique
Format Papier

 

 

Article précédentAu pays des gauchos brésiliens
Article suivantSix jours entre Vienne et Loire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici