Accueil Vie pratique La Végétation du Pré

La Végétation du Pré

63
0
La végétation du pré doit être surveillée

La pâture (en groupe de préférence) est le mode d’hébergement le plus conforme aux besoins du cheval. Pour autant, sa gestion et notamment l’état de sa végétation doivent faire l’objet d’une vigilance particulière.

Parmi les avantages de la vie au pré, le principal est qu’elle est la plus respectueuse du fonctionnement naturel du cheval,  dans la mesure où elle permet deux choses essentielles :

  • un mouvement libre et quasiment en continu, 
  • une alimentation optimale.

Rappelons en effet que le cheval est physiquement programmé pour ingérer des nourritures riches en fibres, en quantité modérée mais très fréquemment. Cela représente environ 16 heures par jour.

Le rôle alimentaire du pré

Pour savoir si un pré va couvrir vraiment les besoins alimentaires du cheval, il faut analyser plusieurs paramètres :

– la richesse de la terre. Certains sols très pauvres ne permettront que le développement d’une maigre végétation, tandis que d’autres (les prés normands par exemple) assureront un apport largement suffisant, voire excessif.

Attention au substrat !

Les substrats sablonneux favorisent un type de colique redoutable appelée « colique de sable », qui représente outre Atlantique 5% des cas de coliques. Lorsque les chevaux pâturent sur un tel sol, ils ingèrent involontairement du substrat. Ce dernier vient ensuite s’accumuler au niveau digestif. L’un des signes les plus spécifiques par rapport aux autres coliques est une diarrhée.

[…]

POUR LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE, SOIT: 

Abonnez vous à la formule "numérique",
pour accéder à l'ensemble des articles

  • Accès à l'ensemble des articles depuis le N°1
  • Accès aux articles exclusifs Web

Formule 1 an: 25 euros - Cliquez ici

Déjà abonné ?

Connectez vous pour lire la suite

 

OU

AU NUMÉRO: 
N°7 Voyages à Cheval (Papier)
N°7 Voyages à Cheval (Numérique)

LES ABONNEMENTS:
Format Numérique
Format Papier

 

 

Article précédentPas de chaussures, pas de cavalier ?
Article suivantDécouverte de l’Albanie, une belle aventure

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici