Accueil En France Le Lot : une surprise à chaque pas !

Le Lot : une surprise à chaque pas !

58
0
Randonnée équestre dans le Lot

Murets de pierres sèches, abris de bergers, truffières, chemins de halage, causses…le Lot est un département qui recèle des merveilles pour un cavalier épris de nature. Il a été l’un des premiers à développer une activité de tourisme équestre performante. Aujourd’hui encore, il reste une destination incontournable pour les cavaliers randonneurs.

Cinq paysages caractérisent ce département. Le plus emblématique est celui des causses, couvrant plus du tiers du département et le traversant du nord au sud, seulement coupés par la Vallée du Lot. Rassemblés au sein du Parc naturel régional des Causses du Quercy, les causses de Martel, Gramat et Limogne sont des territoires uniques où se forment des rivières souterraines aux eaux bleu turquoise comme celles du gouffre de Padirac. On y rencontre les brebis caussenardes aux lunettes noires qui paissent l’herbe rase des pelouses sèches.

Le Quercy blanc au sud est surnommé la petite Provence. La pierre y est blanche et les chemins crayeux éblouissent les concurrents de la course de Montcuq. On y cultive melon, lavande, tournesol et vigne. On y rencontre de nombreux moulins à vent, chapelles, mas, châteaux et villages fortifiés comme les bastides de Montcuq ou de Castelnau-Montratier.

A l’est, le Ségala se niche aux contreforts du Massif Central. L’endroit est frais, vert et plutôt humide. Le point culminant du Lot se trouve là, à 783 mètres d’altitude, à la bien nommée Labastide-du-Haut-Mont.

Les paysages sont faits de forêts parsemées de petits ruisseaux dans des vallées et des gorges verdoyantes.

Contigu au Ségala et étroit de quelques kilomètres, la Limargue s’étire de la Corrèze au Figeacois avec des paysages bocagers. Enfin la Bouriane à l’ouest marque la transition entre le Quercy et le Périgord. Ses paysages alternent entre causses et châtaigneraies. L’habitat de la région est caractéristique avec des maisons traditionnelles de couleur ocre due à un sol riche en oxyde de fer.

Deux grandes vallées traversent le département, la vallée de la Dordogne au nord et celle du Lot dans la partie sud.

POUR LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE, SOIT: 

Abonnez vous à la formule "numérique",
pour accéder à l'ensemble des articles

  • Accès à l'ensemble des articles depuis le N°1
  • Accès aux articles exclusifs Web

Formule 1 an: 25 euros - Cliquez ici

Déjà abonné ?

Connectez vous pour lire la suite

OU

AU NUMÉRO: 
N°4 Voyages à Cheval (Papier)
N°4 Voyages à Cheval (Numérique)

LES ABONNEMENTS:
Format Numérique
Format Papier

Article précédentMystérieuse Touchétie
Article suivantAvec les gauchos brésiliens

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici