Accueil Carnet de voyage Randonnée équestre dans le nord sauvage du Portugal

Randonnée équestre dans le nord sauvage du Portugal

121
0
Randonnée équestre au nord du Portugal

Pandémie oblige, j’ai fait le choix pour l’été 2021 de rester en Europe pour les vacances. C’était l’occasion unique de partir en randonnée équestre au Nord du Portugal découvrir l’une des dernières races de chevaux sauvages en Europe. Une aventure pour les amoureux de la nature et des grands espaces.

Troupeau de chevaux sauvages au Nord du Portugal
Chevaux sauvages au nord du Portugal

Dans les montagnes du nord du Portugal, le parc de Peneda Geres abrite l’une des dernières races de chevaux sauvages d’Europe : le Garrano. Au départ de la vallée du Vez, partons à leur rencontre dans les montagnes parsemées de petits villages et leurs cultures en terrasses.

Dimanche 1er août, le virus a encore frappé. Les participants allemands ont dû annuler leur voyage pour cause de restrictions sanitaires. 

J’aurai la chance d’avoir une randonnée privée pour la semaine. La salle à manger de la propriété est fermée (encore des restrictions), aussi, après avoir nourri les chevaux, nous descendons en ville pour prendre notre petit déjeuner dans l’une des nombreuses petites cafétérias.

La ville n’en compte pas moins de douze. Les dames aiment s’y retrouver l’après-midi pour prendre le thé et déguster des pâtisseries. Celles-ci s’avèrent délicieuses. Quant au prix, il défie toute concurrence. Pour 2,50€ nous aurons café et viennoiseries pour deux personnes.

L’écurie abrite douze chevaux. Essentiellement des lusitaniens croisés arabe. Doce est une petite pouliche de deux ans, née sur place. Elle se promène en liberté dans les lieux faisant le bonheur des enfants qui lui prodiguent moultes caresses.

Je monterai Pacifico, un cheval tranquille. Lusitanien croisé arabe, très beau. Il n’a peur de rien, mais il ne veut surtout pas être devant. Un peu plus grand que la taille que je préfère en randonnée, mais le nombre de rochers présents partout me permettra de monter en selle sans aucune difficulté.

Et c’est parti.

Nous traversons la lisière de la ville d’Arcos de Valdevez. Il est encore tôt, les véhicules du peu de touristes présents n’envahissent pas encore les rues. Après avoir emprunté un tunnel sous la Nationale, enfin la forêt et des pistes larges et agréables.

randonnée au nord du Portugal
Paysage de randonnée équestre – Nord du Portugal

D’immenses gros rochers ronds de granite sont posés un peu partout. Nous traversons les petits villages. Perdus au milieu de nulle part, ils semblent inaccessibles et loin de tout. On ne voit personne. Le ciel un peu gris ajoute à une certaine mélancolie. On comprend mieux toute la tristesse du fado

Abonnez vous à la formule "numérique",
pour accéder à l'ensemble des articles

  • Accès à l'ensemble des articles depuis le N°1
  • Accès aux articles exclusifs Web

Formule 1 an: 25 euros - Cliquez ici

Déjà abonné ?

Connectez vous pour lire la suite

 

 

POUR LIRE LA SUITE: 
N°1 Voyage à Cheval (Papier)
N°1 Voyage à Cheval (Numérique)

OU ABONNEZ VOUS:
Format Numérique
Format Papier

 

 

Article précédentEn randonnée : osez le numérique !
Article suivantRandonner avec un âne, les bases

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici